Lectures

Le chant de la frontière, Jim Lynch.

Traduit de l’anglais par Jean Esch.

Faire parler Brandon était aussi difficile que de faire démarrer une tronçonneuse au printemps : vous ne saviez jamais combien de temps il mettrait à répondre, ni quand il allait s’arrêter.

Brandon est un jeune homme singulier : il est très très grand et imposant, passionné et fin observateur d’oiseaux, dyslexique, artiste peintre aimant également le Land Art; il regarde le monde d’une façon différente. Il vit à la frontière avec le Canada et tout semble paisible lorsqu’il commence son travail au sein de la Bordel Patrol. Son sens aigu de l’observation l’amène cependant à cumuler les arrestations entre immigrants illégaux et trafiquants de drogue…

J’ai adoré ce livre après avoir mis beaucoup de temps à rentrer dedans !
Le récit avance par petites touches avec une grande variété de personnages souvent farfelus et décrits avec beaucoup de tendresse et d’humour. Les “aventures” de Brandon constituent l’axe du récit et la qualité de son regard sur ce qui l’environne donne une douceur puissante au roman.
Ce roman m’a mise d’excellente humeur et m’a donné envie de toujours plus regarder la nature autour de moi.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *