Le dit du Mistral
Lectures

Le dit du Mistral, Olivier Mak Bouchard.

Le Tripode

C’était le visage d’une femme, qui avait été sculpté d’un bloc dans la pierre. Le calcaire lui donnait un éclat immaculé, comme un portrait sur un voile de marbre. Elle regardait droit devant elle, d’un regard qui vous perce et qui vous sonde. Il était impossible d’y échapper.

Après un fort orage ayant emporté des bouts de terrain, le voisin d’un passionné d’archéologie et de légendes locales lui fait découvrir des éclats de poteries que les pluies ont mis à jour. Les deux comparses se lancent alors dans des fouilles illicites, plongent (littéralement) dans le passé et voient leurs vies prendre une tournure étrange et vivifiante…

Je n’ai pas du tout été convaincue par cette lecture dont on m’avait pourtant dit beaucoup de bien. A vrai dire, je me suis surtout ennuyée n’arrivant pas à accrocher à l’histoire du narrateur ni même à apprécier les contes et légendes locaux qui nourrissent le récit et l’embarquent vers le fantastique.
Et comme l’écriture en elle-même ne m’a pas séduite (elle m’a parfois même agacée) je n’avais pas grand chose à quoi me tenir pour avancer dans le livre.. Je l’ai donc fini par pure amitié pour la personne qui me l’avait prêté mais c’est un vrai flop pour moi 😔

Leave a Reply

Your email address will not be published.