Lectures

L’invitation à la valse, Rosamond Lehmann.

Traduit de l’anglais par Jean Talva.
@belfondvintage

Encore cinq minutes, se dit Olivia ; et elle ferma les yeux. Non pour se rendormir ; mais afin de reprendre, pour ainsi dire, du commencement, et de faire la chose peu à peu, en se détachant avec douceur de ces bords sombres, en émergeant avec tranquillité de ces enveloppements souples et délectables. Ô céleste sommeil ! Pourquoi faut-il s’arracher à lui, sans préparation et contre son gré ?

Une jeune fille fête ses 17 ans et s’apprête à vivre son premier bal en compagnie de sa sœur aînée. Entre joie, émerveillement, inquiétude, curiosité et appétit elle nous emmène vivre avec elle ce moment déterminant qui signe la fin de l’enfance.

Mais quel délice que cette lecture !
J’étais un peu à plat et j’ai décidé de suivre les toujours bons conseils de @goodbooks_goodfriends
J’en suis ravie tant ce roman délicat et plein d’humour british raconte avec vivacité tout un tas de petits riens qui font une vie. La galerie de portraits au bal est parfaite et l’héroïne très attachante.
Une vraie douceur pas du tout niaise qui m’a requinquée !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *