Pensées

Lire en famille

J’avais envie de continuer à partager avec vous mes réflexions sur ma façon de lire et ce que cela suscite dans ma relation avec le monde.
Un sujet continue de s’imposer à moi : comment ce temps personnel, intime, est également un temps de partage qui nourrit mon rapport aux autres.
Mon premier cercle, c’est ma famille : mon amoureux et puis nos enfants. Ils ont l’habitude de me voir lire, de m’absorber dans un bouquin et d’y “disparaître” 🙂

Les enfants savent aussi que ces lectures sont sources de conversation passionnées (et j’imagine parfois incompréhensibles) entre leurs parents.
Je leur lis des histoires avec plaisir, en mettant le ton, parfois 100 fois la même, parfois en bâclant parce que je m’endors sur les pages, parfois avec passion et en mimant, parfois en prenant des accents bizarres, mêmes quand ils savent lire, même si le livre m’insupporte de niaiserie, même si vraiment je préférerais aller finir le mien.

Je reviens avec un caddie de bouquins pour eux de la bibli, j’ai du mal à résister s’ils me demandent d’acheter un livre en prenant un air de Chat Potté et, s’ils demandent un peu de temps avant d’éteindre le soir pour “finir leur chapitre” (si, si à 3 ans aussi on peut avoir un chapitre à finir 😉 ), je suis toujours d’accord.

Le livre et la lecture sont pour moi une façon d’écouter, d’aimer et d’accompagner ceux qui me sont chers. Et vous ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *