Madame Hayat
Lectures

Madame Hayat, Ahmet Altan.

Madame Hayat, Ahmet Altan.
Traduit du turc par Julien Lapeyre de Cabanes.
Actes Sud

J’ignorais alors qu’entrer dans la vie de quelqu’un, c’était comme pénétrer dans un labyrinthe souterrain, un lieu hanté de magie dont on ne pouvait sortir identique à la personne qu’on était avant de s’y engouffrer.

Mon résumé

Dans un pays qui tombe progressivement dans une répression féroce, un jeune homme fait son apprentissage amoureux et littéraire.
D’un côté, Madame Hayat : femme mûre et voluptueuse, feu follet ardent et humaniste impertinente. Elle l’initie aux joies du corps et à un optimisme politique. Sur l’autre rive, Sıla : jeune étudiante déclassée comme lui, étincelle exigeante, redoutable partenaire d’argumentation comme on peut l’être à cet âge. Elle est prête à refaire le monde en sa compagnie.
Naviguant entre ces deux femmes, le narrateur suit des cours de littérature à la fac’ et effleure les soubresauts de son pays en discutant avec les habitants de son foyer. L’heure du choix se rapproche et celui-ci sera profondément politique, littéraire et amoureux…

Mon avis

J’ai beaucoup aimé cette lecture faite dans le cadre du @prixbookstagram. Je me suis instantanément retrouvée plongée dans cette atmosphère étudiante et amoureuse. J’y ai trouvé beaucoup de sincérité. J’ai apprécié d’y sentir le regard réfléchi d’un auteur de 70 ans parlant par la voix d’un jeune homme.
Ce double regard masculin porté sur les femmes m’a semblé à la fois réaliste, généreux et par moment tout à fait exaspérant! A lire ce texte, il semble toujours surprenant et remarquable que les femmes soient sages, décidées et maîtresses de leur corps comme de leur vie…
Je me souviendrai longtemps du havre qu’ont pu représenter Madame Hayat, son esprit, son corps et son appartement pour ce jeune homme en devenir. Et je me demande bien comment une femme aurait écrit ce récit.

Et vous, vous l’avez lu ?

Leave a Reply

Your email address will not be published.