Pensées

Poésie découpée 8

Quelques mots encore, piochés dans le livre abandonné, le songe d’un printemps moins enfermé….

“Par la fenêtre
Des rires et des cris
Les bruits des hommes
Dont je rêvais.”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *