Lectures

Tout est brisé, William Boyle.

A travers cette luminosité tonitruante, il vit des bus et des voitures, des hommes et des clés se déplaçant avec détermination. Quant à lui, il avait l’impression d’être un objet échoué sur terre, sans but ni forme.”

Pas d’horizon et peu d’espoir dans la vie d’Erica, veuve prenant soin d’un père acariâtre et mère en attente d’un fils parti. Elle continue pourtant ses efforts jour après jour. Son fils Jimmy revient finalement, perdu lui aussi dans sa solitude. Ils vont se chercher dans un Brooklyn melancolique et désabusé.
J’ai moins aimé que Gravesend, j’ai trouvé les personnages moins convaincants et le flottement de leurs vies raconté de façon moins exigeante à mon goût.
.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *