Une fièvre impossible à négocier
Lectures

Une fièvre impossible à négocier, Lola Lafon.

Actes Sud

Une jeune femme est violée par un jeune homme bien sous tout rapport, insoupçonnable. Elle passe cette agression sous silence mais ne peut plus continuer de mener la même vie.
Elle change de quartier, de fréquentations, de convictions et plonge dans l’urgence. Il faut changer le monde, lutter activement contre le capitalisme, refuser les compromissions, vivre différemment.
De squats en manifs, d’amitié silencieuses en groupe de parole, la jeune femme se coltine le réel et cherche sa façon à elle d’être au monde après une telle fracture.

Si notre besoin de consolation est impossible à rassasier, notre fièvre est impossible à négocier. Tout, sauf être une victime. Tout, sauf courber l’échine.
Se brûler, se perdre, se confronter à soi-même sans relâche, tendre un miroir impitoyable au monde, douter, rugir… tout pour que la peur soit un moteur, de l’essence pour mettre le feu.
L’ardeur de ce texte m’a fait haleter, a failli me semer dans sa course, m’a bousculée sans tendresse. C’est un brûlot.
Il est fait pour vous sauter à la figure, vous saisir, pas pour dire gentiment le récit d’une renaissance improbable.

Merci @papiercrepon d’animer #cemoiscionlitlolalafon le bookclub sympathique et tonique proposé par @palir_au_soleil ! Nos échanges nourrissent nos lectures respectives. Moi qui n’avait lu que Mercy Mary Patty et qui l’avait trouvé un peu lent … j’ai été servie par celui-ci 😂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *