Lectures

La Maison, L’Île, Le Monde (Trilogie Meto), Yves Grevet.

Un souvenir me revient à propos de tous ces mystères autour de notre avenir. Il y a plusieurs mois, après le sport du matin, une rumeur avait circulé. Il y avait quelque chose dans les toilettes. Une inscription à la craie derrière une porte. J’ai réussi à la lire juste avant qu’on ne l’efface : ‘Je veux savoir d’où je viens et ce qu’on devient après. S’il vous plaît.’

64 enfants vivent coupés du monde sur une île. Leur vie est structurée par des règles multiples et brutales, aucun écart n’est toléré. Dans cet univers clos et oppressant, le jeune Meto se pose peu à peu un certain nombre de questions (comment sont-ils arrivés là ? pourquoi n’ont –ils pas de souvenir d’avant ? que se passe-t-il à l’extérieur de l’Île ?) et développe sa conscience ainsi que son libre-arbitre. La trilogie s’ouvrira peu à peu sur l’Île et sur le Monde passant de la découverte de la situation à l’action pour un monde meilleur…

J’ai beaucoup aimé cette trilogie : de la littérature jeunesse très agréable à lire sans être simpliste, avec des personnages complexes et des enjeux profonds et qui conserve un rythme tonique entre action et réflexion ! Je vous la recommande vivement ainsi qu’à vos Schtroumpfs !
Et ces couvertures dessinées par @thomas_ehretsmann sont une fois de plus saisissantes et parfaites !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *