Lectures

Sœurs volées, enquête sur un féminicide au Canada, Emmanuelle Walter.

Élever des ados dans une communauté autochtone, même la moins dévastée d’entre elles, où les traumatismes du passé ( l’annihilation culturelle, les migrations forcées, les enfants enlevés, les familles détruites) et du présent ( l’absence de travail, l’absence d’avenir, l’absence de sens) se conjuguent pour générer la déscolarisation, les problèmes mentaux, la violence, l’autodestruction. Élever des ados qui voient tous les jours l’alcoolisme, l’abandon, la défaite.” 

Cet essai personnel et engagé tente de rapporter, en suivant le cas de deux jeunes filles disparues et les innombrables obstacles affrontés par leurs familles pour connaître leur sort, la façon dont les femmes autochtones sont malmenées, détruites et déconsidérées au Canada. Violences familiales, sociales, communautaires, abandon et mépris politiques à travers les années ont détruit la communauté autochtone et particulièrement les femmes.  

L’auteure raconte son immersion auprès des personnes qui luttent pour alerter l’opinion aveugle sur cette aberration : la disparition de centaines de femmes autochtones restant impunies dans le Canada d’aujourd’hui. 

Le sujet m’a passionné et le livre est une très bonne introduction. Connaissant déjà un peu le sujet, j’aurais aimé que cela soit encore plus approfondi. Ceci dit toutes les études disponibles sont mentionnées à la fin de l’ouvrage et il ne tient qu’à moi d’aller les lire 😉 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *