Lectures

Le roman des Goscinny, Catel Muller.

La dessinatrice Catel collabore avec Anne Goscinny pour raconter l’histoire de son père : émigré argentin aux États-Unis puis en France, scénariste aux vies multiples, fils affectueux et père bien aimé.

Je n’ai pas réussi à rentrer dans cette BD : à la fois parce que le trait de Catel ne m’émeut pas, que la vie de Goscinny de m’intéressait pas au point de lire autant de pages sur lui mais aussi parce que le propos reste très distancé, informatif plutôt qu’intimiste.

Je ne suis pas particulièrement attirée par les biographies mais celles qui réussissent à me passionner sont celles qui me donnent à voir au-delà du personnage public, à me faire me poser des questions sur la vie intérieure de la personne tout en me parlant de sa vie factuellement.

Ici, le propos m’a semblé à la fois trop linéaire, un peu lointain et assez longuet. Je me suis finalement assez ennuyée en le lisant…

Livre lu dans le cadre du #grandprixdeslectriceselle2020

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *