Lectures

Chômage Monstre, Antoine Mouton.

Un #lundipoésie tourbillonnant, bégayant, hésitant et qui va de l’avant avec les textes d’Antoine Mouton dans son livre Chômage Monstre.
Editions La Contre Allée

Que fait le langage quand notre corps travaille pour quelqu’un d’autre? S’efface-t-il ou bouillonne-t-il impatiemment ? Et quand on marche ? La pensée et les mots s’arriment-ils à nos pas?
Un flot de poésie qui charrie des questions essentielles…

Extrait de Dire/Entendre/Penser
La parole il n’y a personne dedans ou bien tout un peuple mais qui se tait qui se tient dans l’embrasure du langage avec mille oreilles appliquées contre lui
On voudrait que le silence se déclare sur la liste des résidents


Extrait de Après quoi/ Chômage Monstre
Comment vivre à présent ?
J’ai une question je marche
A chaque fois que je pose un pied par terre je pose ma question, la terre se tait
Des kilomètres de silence des paysages sans écho des arbres et de l’eau
Tout remue les yeux piquent le printemps épingle dans l’air il y a des épines dans la tête un bourdon dans le corps du goudron
Le sol s’effondre le corps lui se retient debout toujours debout le corps affronte tout

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *