Lectures

Etat de nature, Jean-Baptiste de Froment.

“C’est donc cela, un fils, songea Claude : quelqu’un qui nous contredit?”

La France ronronne et s’emmerde. Sa Présidente, dite La Vieille, s’éteint peu à peu et Claude – haut responsable administratif du pays se voit pousser des ailes tardives et se prépare à lui succéder.
Le renouveau (ou pas) viendra peut-être d’un coin de France oublié de tous – la Douvre. Ce département quasi-désert devient de façon improbable une arène politique où s’affrontent ancienne garde, jeune préfète ambitieuse et sincère et groupuscule gauchiste à tendance radicale…

J’ai beaucoup aimé ce roman (que je viens juste de finir au soleil) qui mêle dans une langue ironique et maitrisée une clairvoyance politique, des dialogues piquants et un propos intelligent présenté comme une fable.
Je ne m’attendais pas du tout à lire un texte de ce genre et j’ai été surprise puis séduite par son mélange de simplicité et d’élaboration. Et quand un auteur arrive à me faire sourire en parlant politique avec un esprit bien francais … on est pas loin de l’exploit 😊

Lu dans le cadre du #prixmeilleurromanpoints @editionspoints

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *