Lectures

Je suis l’ennemie, Karianne Trudeau Beaunoyer

Une découverte toute neuve pour ce #lundipoésie : le recueil de poésie “Je suis l’ennemie” de Karianne Trudeau Beaunoyer paru @lequartanier !

Je suis tombée dessus par hasard en librairie et les pages m’ont tout de suite percutées; elles faisaient écho au livre que je venais de finir : “Manger l’autre” d’Ananda Devi.
Ici aussi, une jeune femme se débat pour se défaire de ou faire la paix avec une sœur jumelle qui n’a pas vu le jour. A-t-elle disparu dans la matrice ou bien a-t-elle été “absorbée” par celle qui parle ?

Ces textes poétiques en prose partent au combat pour démonter le silence, purger la peur, se réapproprier le corps et regarder avec lucidité comment la mort grignote la vie, se niche en elle et parfois s’y perd. C’est un chant de libération, complexe, douloureux et essentiel. Je vous en partage un extrait.

Nous nous séparerons, nous ne nous souviendrons d’aucune image. Les nuits passées ensemble ne feront qu’une. Il ne me restera que la parole et son flot délié, seulement la lumière, les caresses sur la joue. Sa joue de papier bible. Ma joue comme un fruit. Aveugles et fatiguées, nous nous reconnaissons même si nous sommes repliées sur nous-mêmes. La nuit n’est pas la nuit si nous la passons debout et ensemble, si nous la consacrons au calme.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *