Kabu kabu
Lectures

Kabu, kabu, Nnedi Okorafor.

Traduit de l’anglais par Patrick Dechesne et Robin Remy.
Actu SF editions

Une vingtaine de nouvelles dans une Afrique contemporaine, historique, mythique, imaginaire ou dystopique. Certains textes se font écho, les dieux et les humains se côtoient, l’amour et la haine persistent à travers les âges…

J’ai beaucoup aimé ces nouvelles. J’ai d’abord été désarçonnée par leur côté exubérant et abrupt, perdue dans des références culturelles que je ne connais pas, puis je me suis laissée porter par le récit et je suis rentrée dans cet univers intense.
Les personnages féminins sont puissants et ne se laissent pas assujettir si facilement (quelles beautés que ces coureuses des vents !). Les propos sont profondément politiques.
J’avais beaucoup aimé son roman Who fears death / Qui a peur de la mort et cette lecture renforce mon intérêt pour cette auteure.

Et hop, un autre recueil pour célébrer #maiennouvelles !

Leave a Reply

Your email address will not be published.