Lectures

King Kong Théorie, Virginie Despentes.

J’écris de chez les moches, pour les moches, les vieilles, les camionneuses, les frigides, les mal baisées, les imbaisables, les hystériques, les tarées, toutes les exclues du grand marché à la bonne meuf. Et je commence par là pour que les choses soient claires : je ne m’excuse de rien, je ne viens pas me plaindre. Je n’échangerais ma place contre aucune autre, parce qu’être Virginie Despentes me semble être une affaire plus intéressante à mener que n’importe quelle autre affaire.

Une lecture recommandée par l’homme que j’aime pour animer nos conversations…
Écrit il y a 12 ans, plein de rage et de liberté, un texte court qui interroge les rapports de pouvoir entre hommes et femmes de façon crue et lucide.
Je n’aime pas cette écriture et paradoxalement j’admire ce qu’elle permet et véhicule : la fierté et la force des femmes.
De quoi réfléchir et discuter donc!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *