Lectures

La poésie de Wislawa Szymborska

Pour ce #lundipoesie je voulais partager avec vous les textes d’une poétesse admirable, Wislawa Szymborska.
Encore une fois il est très dur de choisir parmi ses poèmes que j’ai lu et relu sans me lasser. Simples, parfois brutaux et toujours dotés d’une pointe d’ironie…
Je vous propose un extrait du poème La femme de Loth, lui-même extrait du recueil De la mort sans exagérer. Traduction de Piotr Kaminski.
C’est un arrache-cœur de couper ce texte…

Je me suis retournée, dit-on, par curiosité.
Mais je pouvais avoir d’autres raisons encore.
Je me suis retournée par regret de ma coupe d’argent.
Par mégarde, en renouant le lacet de ma sandale.
Pour ne plus voir la nuque intègre de Loth, mon époux.
Certaine soudain que si je tombais morte,
Il ne prendrait même pas le temps de s’arrêter.
Par l’insoumission des humbles.
Pour guetter les clameurs de la poursuite.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *