Lectures

Les arpenteurs, Kim Zupan.

Traduit de l’américain par Laura Derajinski.

Assis dans la maison par ces journées changeantes de printemps au milieu des affaires de sa femme, son parfum s’accrochant encore comme un souffle au lit et aux placards, il se rendit compte avec horreur que la compagnie du vieil homme lui manquait.

Chaque nuit, Val Millimaki – jeune adjoint du shériff – assure les heures de garde les plus dures dans une prison du Montana. Il fait face à un criminel endurci, septuagénaire, qui attend son procès.
Séparés par les barreaux les deux hommes entament une conversation qui va peu à peu devenir essentielle pour eux. Elevés dans les mêmes paysages, marqués par la violence, façonnés par des choix radicalement différents les deux hommes révèlent leur solitude et voient naître une improbable amitié.

J’ai beaucoup aimé ce livre. Cela faisait un moment que je n’avais pas été autant emportée par des descriptions de paysages qui accompagnent et amplifient la psychologie des personnages.
Merci @livreslibres pour m’avoir donné cette idée de lecture!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *