Lectures

Les poèmes de Pablo Neruda

Un #lundipoesie hispanophone ! Bonne semaine !
Les poèmes d’amour de Pablo Neruda et ces quelques vers que j’aime énormément…

Entre los labios y la voz, algo se va muriendo.
Algo con alas de pájaro, algo de angustia y de olvido.
Así como la redes no retienen el agua.

Traduit par Claude Couffon et Christian Rinderknecht.
Entre les lèvres et la voix, quelque chose se meurt.
Quelque chose avec des ailes d’oiseau, quelque chose d’angoisse et d’oubli.
Tout comme les filets ne retiennent pas l’eau
.”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *