Lectures

Meurtres pour rédemption, Karine Giebel.

Perpète. Pour avoir tué.
C’est pas vraiment de ma faute. Ils ont eu ce qu’ils méritaient.
Et moi aussi.

Marianne de Greville, 20 ans, est incarcérée pour meurtres. Jeune fille sensible et incomprise en proie à des pulsions ultra-violentes, la prison va peu à peu la transformer, de meurtrissures en trahisons. Jusqu’au jour où sa cellule s’ouvre…mais pas son avenir.

Un roman noir ultra violent qui ne m’a pas convaincue malheureusement: je n’ai pas du tout adhéré à l’écriture que je trouvée assez pauvre et démagogue. Le côté répétitif des scènes qui me semblait compréhensible pour faire ressentir l’enfermement de Marianne a fini par me paraître gratuit et malsain.

Bref, ça n’a pas pris 😔😕 même si je remercie @readandlearn_ 😚😚😚 pour ce cadeau dans le cadre du #swapdespetiteslectrices !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *