Lectures

Plutôt couler en beauté que flotter sans grâce, Corinne Morel Darleux.

Editions Libertalia

Le refus de parvenir n’implique ni de manquer d’ambition ni de bouder la réussite. Juste de réaliser à quel point ces deux notions gagneraient à davantage de singularité : elles sont aujourd’hui normées par des codes sociaux qui n’ont que peu en commun avec les aspirations individuelles, ni d’ailleurs avec l’intérêt collectif.”

Dans un témoignage aussi réfléchi que poétique l’auteure partage sa conviction profonde : il n’est pas nécessaire de réussir, de gagner, pour vivre pleinement. Elle décrit nos sociétés comme marquées par l’accumulation des biens et la surenchère des comportements. Pour elle, ce monde court à l’effondrement mais ce n’est pas tragique : ce désastre annoncé, c’est le terreau d’un nouveau monde qui s’invente déjà.

J’ai beaucoup aimé la complexité et la subtilité des pensées de l’auteure, sa sincérité et sa simplicité aussi. Elle ne moralise pas, elle raconte ce qui la surprend, les livres qui l’aident à avancer et à imaginer d’autres façons de vivre, ses doutes et ses agacements.
J’aime cette idée qu’il faut s’assurer d’agir aujourd’hui selon ses propres convictions et nécessités, non pas pour un succès ou une gloire hypothétiques, mais pour le plaisir de se sentir présent au monde et d’y contribuer.
Ce court texte est un compagnon pour les jours de doute. Je vais certainement l’offrir autour de moi.

One Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *