Portraits de femmes

Portrait de femme : Claire

Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’accueillir @papiercrepon pour notre huitième #portraitsdefemme partagé ! Elle a choisi de nous parler de Claire DeWitt, héroïne des romans policiers de Sara Gran.

Mon héroïne s’appelle Claire DeWitt, une détective privée torturée, trash, limite fêlée. Elle a été formée avec des méthodes totalement hors sol, presque mystiques. Elle est surtout prisonnière de son passé compliqué que l’on découvre au fil des épisodes – trois jusqu’ici.

En quoi Claire est-elle un personnage féminin marquant?
C’est un personnage féminin badass et rock’n roll comme on n’en trouve pas assez dans la littérature contemporaine. Une femme dotée d’une acuité hors du commun. Pugnace, déterminée, elle ne recule devant aucune difficulté – bien au contraire. Pourtant elle traine de sacrées casseroles et traverse la vie avec ses démons en bandoulière. Une toxicomane aux blessures profondes, mais qui n’en reste pas moins debout. Une femme brillante, battante, et donc forcément très inspirante.

À qui conseiller cette lecture ?
Je réserverai les romans mettant en scène Claire DeWitt aux amateurs de romans noirs qui n’ont pas peur des textes sombres et complexes. L’intrigue se perd souvent, se disperse, l’héroïne est parfois au fond du trou… mais c’est à cette occasion qu’elle(s) se révèle(nt) justement.

One Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *