Justice indienne
Non classé

Justice indienne, David Heska Wanbli Weiden.

Traduit de l’anglais par Sophie Aslanides.
Editions Gallmeister

Dans le Dakota du Sud, au sein de la réserve lakota de Rosebud, Virgil Wounded Horse est homme de main. Sur la réserve et par un jeu légal tordu à l’américaine, la plupart des crimes restent impunis. Virgil s’attache à y maintenir une sorte de justice brutale à la demande de ses pairs. Cela lui permet de payer son loyer et de prendre soin de son neveu.
Lorsque celui-ci est accusé de trafic d’héroïne, les enjeux se transforment et Virgil engage bien plus que ses poings dans une enquête à haut risque…

J’ai passé un bon moment de lecture avec ce chouette polar bien efficace! La réserve et la communauté lakota y sont décrites de façon dure mais jamais misérabiliste et les personnages ont une texture réelle. Le rythme est nerveux tout en laissant des espaces pour la réflexion.
Ce n’est pas un coup de cœur pour autant, sans doute parce que je trouve l’intrigue très classique et que tout tourne un peu trop bien. Ça manque d’aspérité dans la construction à mon goût.
(Et puis, ce n’est pas le premier livre ni même polar que je lis se passant dans une réserve alors je n’ai pas d’effet de découverte ou de surprise du cadre)

Leave a Reply

Your email address will not be published.