Lectures

La poésie de Nicolas Bouvier

Un #lundipoésie fiévreux et mélancolique avec le recueil “Le dehors et le dedans” de Nicolas Bouvier paru aux Editions Zoé. Nicolas Bouvier est, si vous ne le connaissez pas déjà un écrivain, journaliste, photographe, iconographe et grand voyageur suisse. Son texte le plus connu s’appelle “L’usage du monde” et je ne l’ai jamais lu.

J’ai découvert ce recueil un jour de pluie et de couvre-feu à la médiathèque et j’en ai trouvé le titre très approprié avant d’en apprécier le contenu. J’ai choisi de vous présenter le poème “Hommage à la géographie ancienne” écrit à Genève en 1977.

Cartulaire de mon cœur
paroles du monde ancien
vieux mots usés et sages
qui pour un temps m’aviez fait compagnie
et si souvent porté secours
d’où me revenez-vous ce soir ?
bourdonnants, suspendus à mon cou
flammèches ou abeilles
sur l’étole du prélat défroqué

Mots du secret, du souci et de l’ombre
murmures, portée de rats, fourrure du souvenir
frileusement nichés sur mes genoux
que d’anxiété dans ces brillantes prunelles
qu’attendez-vous encore de moi ?
voilà si longtemps que nous nous sommes quittés

Il fait noir dans la cuisine
un peu d’alcool brille au fond du verre
tu te tais alors qu’il faudrait que tu hurles
Judas des mots
et tu n’as pas fini de payer ton silence

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *