Pensées

La ville en vacances

Cette semaine la proposition de @devenez_qui_vous_etes était, à partir de l’image proposée, d’imaginer une ville, ses personnages et leurs occupation.

Je me suis projetée dans la photographie et j’ai rédigé ce court texte.

“Je les entends comme une rumeur. Ils passent et repassent, taches de couleur bavardes.
Par bribes je les entends vanter les ruelles et leurs pavés, s’exclamer à propos de la chaleur, apprécier leur glace ou leur boisson, se plaindre d’ampoules ou de courbatures, réclamer l’achat d’une bouée, argumenter pour ou contre un diner au restaurant, prévoir des retrouvailles, évoquer leur journée de plage, rabrouer un enfant plaintif, se lamenter des tarifs élevés, suggérer une sieste crapuleuse, rire d’une répartie, s’interpeller pour se rassembler…
Ils passent et repassent. Leurs voix font mon été.
Je les aime là, de loin, au fond de la fraîcheur obscure du café poussiéreux dans lequel ils n’oseront jamais pénétrer. “

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *