Lectures

L’analphabète, récit autobiographique, Agata Kristof.

@editionszoe

Je lis. C’est comme une maladie. Je lis tout ce qui me tombe sous la main, sous les yeux : journaux, livres d’école, affiches, bouts de papier trouvés dans la rue, recettes de cuisine, livres d’enfant. Tout ce qui est imprimé.

En quelques vignettes l’auteure brosse son portrait de lectrice et d’écrivaine. Passion vorace de la lecture, perte du lien à la langue natale et choix d’une identité nouvelle dans la langue française, rapport ambivalent aux mots et à leur pouvoir : l’essentiel est dit nettement.

Quel plaisir de retrouver ce ton un peu “froid”, distant et pourtant vibrant dans ce texte d’Agota Kristof !
J’apprécie sa maîtrise et son économie de mots. J’aurais bien lu plus de pages encore mais j’aime aussi qu’une fois le livre fini il reste le mystère jamais résolu d’une personne complexe.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *