Lectures

Le vol du faucon, Daphné du Maurier.

Traduit de l’anglais par Maurice Bernad Endrèbe.
Livre de poche

Quelqu’un revenant comme moi du passé devait le faire incognito, pour éviter d’inutiles complications.

Un guide touristique donne de l’argent à une vieille femme sur les marches d’une église. Déstabilisé, il pense reconnaitre en elle la nourrice de son enfance mais sans certitude. Lorsqu’il apprend que cette femme a été assassinée, il décide de retourner dans sa ville natale pour en avoir le cœur net.
Plongé dans ses souvenirs d’enfance et dans les reconstitutions historiques d’un festival qui met en scène le soulèvement de la ville contre son Duc surnommé le Faucon, le narrateur se retrouve pris dans des intrigues qui le dépassent…

J’ai pris plaisir à lire ce roman d’ambiance même s’il ne me semble pas très abouti. Le mélange entre Renaissance et années 60, légendes historiques et secrets de famille, conversations légères ou troubles m’ont emmenée loin de mon quotidien. J’ai trouvé que l’ensemble était comme inachevé sans que cela nuise véritablement au texte. Rien à voir avec le tour de force de Rebecca mais une lecture plaisante, parfaite pour ce mois de Juin assez épuisant.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *