Pensées

Poésie découpée 6

Un simili haïku et une situation improbable avec les mots soufflés par le livre abandonné…

J’étais nue parmi les ronces
Quand la lune m’a chatouillé la nuque.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *