Portrait de femme/ Mon héroïne

Portrait de femme : Modesta

Quatrième portrait de femmes de fiction qui m’ont nourrie : un personnage énergique et insubmersible dont le destin m’a fait perdre le fil du temps pour mon plus grand plaisir, Modesta l’héroïne L’art de la Joie de Goliarda Sapienza.

Modesta est une toute jeune fille sicilienne dont pauvreté et le fait d’être née femme l’oriente vers une vie de soumission. Mais dès les premières pages il est évident qu’elle est surtout née pour transgresser! Entre famille, couvent, noblesse sa volonté la mènera loin, au cœur d’une vie trépidante et singulière.

En quoi Modesta est-elle un personnage féminin marquant ?
Modesta c’est la vie ! La vie qui remue, s’éparpille, se transforme… La vie d’une femme qui poursuit ses désirs, plonge sans arrière-pensée dans les aventures et se façonne un destin à la hauteur de ses appétits. Le portrait d’une femme libre en somme.
Son tempérament volcanique et son insoumission dessinent une femme farouche qui sait ce qu’elle veut. Ses appétits sensuels et la notion de plaisir sont des essentiels qu’elle n’entend pas négliger. Un caractère très différent des portraits habituels de femmes siciliennes toutes dans le drame en retenue, personnages souvent austères et assez opaques.

A qui conseiller cette lecture ?
A celle ou celui qui veut se laisser emporter dans une histoire échevelée et qui veut se sentir boosté(e) par la joie d’une vie tourbillonnante.
L’art de la joie est publié chez @le.tripode dans une traduction de Nathalie Castagné, un vrai chouette pavé à dévorer !

Et vous, connaissez-vous cette tornade sicilienne ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *