• Lectures

    Des jours sans fin, Sebastian Barry.

    Traduit de l’irlandais par Laëtitia Devaux. “Jouer un rôle, c’est pas que de l’apparence. C’est aussi une magie étrange qui a le pouvoir de changer le destin. À force d’imiter quelque chose, on finit par le devenir. Alors qu’on file dans les plaines, Winona blottie contre ma poitrine, j’ai enfin compris que j’étais entièrement et tout simplement une femme. Dans cette tête ouverte à tout vent. Même si mes seins étaient faits de mes chaussettes de l’armée roulées en boule.“ Un jeune irlandais émigre pour les Etats-Unis afin de fuir le désastre de la Grande Famine. Il devient soldat et rencontre dans l’armée l’amour de sa vie, John Cole. Entre…

  • Lectures

    Le testament caché, Sebastian Barry.

    Traduit de l’irlandais par Florence Lévy-Paolini. “Je suis assez vieille pour savoir que le temps qui passe n’est qu’une ruse, une commodité. Tout est encore là, se déploie toujours, se produit toujours. Le passé, le présent et l’avenir, éternellement dans la caboche, comme les brosses, les peignes et les rubans dans un sac à main.“ Dans un vieil asile irlandais voué à la démolition, un psychiatre dans le doute tente d’évaluer si une patiente centenaire est à même de retourner à la vie “normale” ou si elle doit être accueillie dans le futur hôpital en construction. Cette vieille dame lui parle peu ou pas mais confie, sans qu’il le sache,…

  • Lectures

    Les trois lumières, Claire Keegan.

    Traduit de l’anglais par Jacqueline Odin. “Ses mains ressemblent aux mains de ma mère mais il y a autre chose en elles, une chose que je n’ai jamais sentie avant et pour laquelle je n’ai pas de nom. Les mots me manquent terriblement mais c’est un nouvel endroit, et des mots nouveaux sont nécessaires. “ Au beau milieu de la campagne irlandaise, une toute jeune fille est déposée par son père pour une durée indéterminée chez des amis de sa mère. Celle-ci est en effet à nouveau enceinte et souhaite pendant quelques temps avoir une charge en moins.La jeune fille va découvrir à la fois le couple qui l’héberge, un…

  • Lectures

    La poésie de Seamus Heaney

    Pour ce #lundipoésie j’avais envie de partager avec vous les poèmes d’un auteur irlandais que j’aime énormément (et, pour une fois que c’est un auteur que j’ai étudié sans que cela me “dégoûte” de son écriture… c’est à noter !).Seamus Heaney est un poète nobélisé pour son œuvre mais ses textes sont simples, crus et liés à la nature. Aîné dans une famille nombreuse vivant du bétail en milieu rural, il travaille les mots comme on travaille la terre : sans relâche, avec volonté et par nécessité. J’ai choisi le poème “Follower” issu du recueil “Death of a Naturalist” publié en 1966 et qui a lancé la renommée du poète. Il montre…

  • Lectures

    Nora Webster, Colm Toíbín.

    Traduit de l’anglais par Anna Gibson. “Elle avait l’impression d’être sous l’eau et d’avoir renoncé à lutter pour remonter prendre de l’air à la surface. Rejoindre les autres dans le monde qu’ils habitaient lui paraissait impossible; ce serait trop, elle ne le désirait même pas. Comment expliquer cela à quelqu’un qui cherchait à savoir comment elle allait ou qui lui demandait si elle avait surmonté le choc de la mort de Maurice.“ A la mort de son mari, Nora Webster se retrouve seule pour élever ses quatre enfants dans l’Irlande des années soixante-dix où les luttes sociales et politiques menacent de l’intérieur les routines locales. Sous l’oeil critique de sa…

  • Lectures

    Où vas tu, Sunshine ? Siobhan Dowd.

    “On ne peut pas courir éternellement, et je ne tardais pas à ralentir. Le silence du matin avait la consistance d’une soupe épaisse.“ Holly, 14 ans, fugue de chez sa famille d’accueil et part vers l’Irlande. Elle emporte avec elle une perruque blonde qui la transforme en Sunshine, jeune femme blonde plein d’aplomb.Un chouette roman à l’intention des adolescents: j’ai bien aimé le fait que tout soit vu par les yeux de Holly/Sunshine avec son humour adolescent et sa naïveté. Le livre est très facile à lire et ne me laissera pas beaucoup de souvenirs je pense mais il est direct et empathique. Merci @mangezdestartes pour cette lecture du #tartetatinbookclub!Lu avec @grives86 @mildi_ @curcuma_boy @madame_reve_dartifices @la_vilaine_fille_qui_lit @cthaoser

  • Lectures

    Dans la forêt, Edna O’Brien.

    “Rien que des femmes, toutes à cran, épuisées, les pieds endoloris; leur défiance n’a fait que croître depuis qu’elles ont commencé leurs recherches, ce matin, fouillant les maisons abandonnées, les caravanes, les remises, les box à chevaux, les fours à chaux désaffectés et les criques qui jalonnent les rives du lac et les petits bateaux qui targuent et dansent sur leurs lits de roseaux.” Dans l’Irlande contemporaine, un homme perdu – enfant du pays devenu la hantise de ses familiers – enlève une jeune femme et son enfant puis un prêtre. Un texte à la fois brutal, cru mais aussi poétique, fondé sur un fait divers. Le récit est choral:…