Pensées

Poésie découpée (3)

Un troisième essai, plutôt concis, en découpant des mots dans un livre abandonné.
J’aime ce mélange de liberté et de contrainte : il est inutile de chercher à “écrire” un texte en cherchant des mots qu’on ne trouvera pas forcément dans le livre en question; il s’agit plutôt de laisser surgir les phrases en découpant à l’intuition et en associant les idées et images qui apparaissent…

J’ai scruté
la nuit profonde
A travers les feuillages

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *