• Lectures

    Dérision, Hirabayashi Raiko.

    Traduit du japonais par Pascale Doderisse.Editions iXe “Coupée de mon passé comme de mon futur, je me sentais unidimensionnelle ─ une simple feuille de papier.“ Trois textes de fiction fondés sur des expériences personnelles de l’auteure : la solitude d’une femme résignée à la petitesse des hommes, un accouchement solitaire dans un hospice, la férocité de la maternité. Des textes au scalpel, qui énoncent avec clarté et sans pitié la condition des femmes et de la classe populaire. L’esprit et le corps des femmes que l’on brutalise, que l’on ignore, qu’on utilise.Une lecture qui m’a saisie, secouée, et donné envie d’en savoir plus sur l’auteure et son œuvre. Merci @parande.mordanist pour tes…

  • Lectures

    Tsubame, Le poids des secrets T3, Aki Shimazaki.

    // EN VACANCES// “Au-dessus de moi, un couple d’hirondelles passe rapidement. Elles vont et viennent entre le toit d’une maison et un fil électrique. Elles partiront bientôt vers un pays chaud. J’aimerais bien voyager librement comme elles. Ma mère m’a dit une fois : “Si on pouvait renaître, j’aimerais renaître en oiseau.“ En 1923, le tremblement de terre de la région du Kanto qui fait plus de 200 000 morts est également le théâtre de l’assassinat d’immigrés Coréens par les Japonais. C’est dans ce cadre violent que Kim, Coréenne, devient Mariko, Japonaise, pour survivre. Elle grandira dans un orphelinat tenu par un prêtre européen et cachera toute sa vie à…

  • Lectures

    Hamaguri, Le poids des secrets T2, Aki Shimazaki.

    // EN VACANCES// “– Je pense à ce qui arrive à la mémoire après la mort. Ce qu’on a dit, ce qu’on a pensé, ce qu’on a appris…Où ça va après la mort ?Je réponds :– Je ne pense pas à la vie après la mort. Je crois que la mémoire disparaît au moment de la mort.“ Deux tout jeunes enfants se jurent un amour éternel et inscrivent leurs noms dans les coquilles d’une palourde pour en garder la trace. Ils se reverront à l’adolescence, ressentiront la même attirance troublante que viendront perturber des secrets familiaux. Une deuxième tome aussi fin et marquant que le premier. Je vous le conseille…

  • Lectures

    Tsubaki, Le poids des secrets T1, Aki Shimazaki.

    // EN VACANCES// “Au moment ou nous partions, ma mère dit, en se mettant au lit :– Il y a des cruautés qu’on oublie jamais. Pour moi, ce n’est pas la guerre ni la bombe atomique.Je jetais un regard sur son visage. «Alors de quelles cruautés veux-tu parler, maman ?» Je voulais le lui demander, mais je me suis retenue.“ A la mort de sa mère, survivante de la bombe atomique, une femme reçoit de la part de celle-ci une lettre qui lui révèle qu’elle avait commis un meurtre. Ce très court roman navigue entre souvenirs, regrets, secrets de famille, destinée et grande Histoire. Tout en retenue et en simplicité,…

  • Lectures

    Les haikus de Bashô

    Encore un #lundipoésie qui s’émerveille devant des haïkus, que voulez-vous c’est une marotte qui ne s’épuise pas…Aujourd’hui je vous parle des textes de Bashô, poète japonais du XVIIème siècle, considéré comme un des maîtres de cette forme d’écriture. Ce recueil bilingue (je ne lis pas le japonais ce qui ne m’empêche pas de m’émerveiller devant les prouesses des traducteurs) présente l’intégrale de ses haïkus et leur version française par Dominique Chipot et Makoto Kemmoku. Je suis toujours saisie de voir comment ce qui a été ressenti il y a cinq siècle peut m’émouvoir. “Pieds lavés,Je m’endors pour une courte nuitTout habillé “ “Avec de jeunes feuillesJ’aimerais essuyerVos gouttes de larme“ “Pays natal…

  • Lectures

    Le jardin arc-en-ciel, Ito Ogawa.

    Traduit du japonais par Myriam Dartois-Ako.  “La famille Takashima a décidé de continuer à vivre sereinement, tournée vers l’avenir. Sans rien revendiquer, comme une petite plante qui prendrait discrètement racine dans le sol. Puisque nous ne faisions rien de répréhensible, nous pouvions suivre la voie qui était la nôtre.”  Une jeune femme fraîchement quittée par son mari et élevant seule son fils découvre l’amour avec une lycéenne. Elles quittent la ville pour la campagne et ses ciels étoilés et vont peu à peu construire leur famille arc-en-ciel tout en tenant une chambre d’hôte ouverte à tous. Comme dans Le Ruban de la même auteure, les débuts peuvent sembler un peu mièvres mais…

  • Lectures

    Le Ruban, Ito Ogawa.

    Traduit du japonais par Myriam Dartois-Ako. “Je me demande si, par hasard, je ne serais pas moi-même en train de devenir petit à petit un oiseau, et j’en suis toute chamboulée, ça m’effraie un peu, mais en même temps, si je pouvais voler dans le ciel comme les oiseaux, qu’est-ce que ce serait chouette ! Alors, dans ma chambre, un éventail à chaque main, je m’entraîne en catimini à battre des ailes. J’ai l’impression qu’il ne manque pas grand-chose pour que mon corps décolle. Quand je m’imagine en train de voler dans les airs avec Ruban, je souris toute seule.“ Une vieille dame singulière décide un jour de couver et…

  • Lectures

    La Harpe de Birmanie, Michio Takeyama.

    Traduit du japonais par Hélène Morita. “…Moi, de retour dans mon village, je ferai une longue sieste sur la véranda de ma maison aux murs blancs, entourée de mûriers. Et j’entendrai couler la rivière fraîche. De temps à autre, il y aura les petits bruits doux des amandes qui tombent sur l’avant-toit au-dessus de moi.“ En 1945 après leur défaite en Birmanie, une troupe de soldats japonais attends d’être rapatriée. Cette troupe est singulière en ce qu’elle a traversé la guerre en chantant, leur capitaine les ayant organisé en chorale.Durant cette attente, les soldats se remémorent leur caporal Mizushima qui les accompagnait à la harpe et dont ils ne savent…

  • Lectures

    Un endroit discret, Seichô Matsumoto.

    “Il aurait voulu si possible une épouse joyeuse, intelligente, gentille et débordant de charme féminin, mais pour le remariage d’un fonctionnaire de quarante ans c’était sans doute un souhait irréaliste.“ Tsuneo Asai, en déplacement professionnel, apprend la mot subite de sa femme au coeur fragile. Il rentre à Tokyo au plus vite et s’interroge sur les circonstances de cette mort. Il se met peu à peu à mener l’enquête avec beaucoup d’application…jusqu’à un dénouement surprenant. J’ai trouvé cette lecture un peu trop “scolaire” à mon goût mais j’ai apprécié la révélation progressive d’une vie bien moins convenable que prévue.

  • Lectures

    Confessions, Kanae Minato.

    “I wanted to climb out of the swamp and run away somewhere. Somewhere where nobody knows me.“ A striking japanese crime fiction. A single mother has her only child murdered by two of her students. Before she resigns she tells her class a story they will never forget and that will unleash her plot for revenge. Told by different voices, this tale of punishment, loss and selfishness has left me feeling uneasy.