• Unité 8200
    Lectures

    Unité 8200, Dov Alfon.

    Traduit de l’anglais par Françoise Bouillot.@editions1018 “L’ennui est un moteur puissant et très sous-estimé. On évoque toujours l’argent, l’amour ou la vengeance. Mais si l’on examine ce qu’il y a en réalité derrière les plus grands crimes, on s’aperçoit que c’est d’abord l’ennui.“ Un entrepreneur israélien disparait à Roissy. Il est aperçu pour la dernière fois au bras d’une femme en robe rouge. A Paris, l’événement est considéré comme un rendez-vous galant dont il n’est pas nécessaire de s’occuper. En Israël, par contre, tout le monde est sur le qui-vive. Dans le même vol se trouvait le tout nouveau patron du renseignement israélien (la fameuse Unité 8200). Quand un autre…

  • Oiseau de lune
    Lectures

    Oiseau de lune, Abigail Padgett.

    Traduit de l’anglais par Danièle et Pierre Bondil.@editionsrivages Bo Bradley, enquêtrice sociale atteinte de troubles bipolaires, se remet peu à peu de sa dépression dans un centre au beau milieu du désert californien. Au sein de ce refuge, une communauté amérindienne accueille et soigne par ses pratiques ancestrales les personnes en souffrance psychologique. Lorsqu’un patient est soudainement assassiné et qu’un jeune enfant hyperactif – Oiseau de Lune – se retrouve orphelin, Bo va faire son maximum pour que chacun retrouve un semblant d’équilibre… Troisième enquête au cœur des cultures amérindiennes et des troubles mentaux et j’apprécie toujours autant ! J’aime le mélange d’urgence, de sensibilité et d’humour de ces polars.…

  • Un verre d'eau glacée
    Lectures

    Un verre d’eau glacée de Carl Norac.

    Un #lundipoésie avec un recueil de poèmes publié chez Le Taillis Pré : Un verre d’eau glacée de Carl Norac. Vous connaissez sans doute Carl Norac pour ses très chouettes et très nombreux albums jeunesse (si ce n’est pas le cas, filez vous régaler 😊) et je vous avais également présenté son très beau recueil de poèmes pour enfants.Aujourd’hui, ce sont des textes un peu différents que je vous propose : une sorte de méditation sur le monde, ses beautés fugaces, ses détails si riches mais aussi la solitude de celui qui l’observe. Le ton est plus grave mais l’émerveillement reste le même. Pour vous donner envie de le lire je vous…

  • Douillet
    Les doux mots du dimanche

    Douillet

    Pour #lesdouxmotsdudimanche un adjectif parfait pour la saison : douillet. Le terme douillet qualifie un vêtement ou un mobilier (par exemple un lit ou un fauteuil) de doux et de moelleux. Par extension, il s’agira de toute chose conçue avec l’intention de la rendre accueillante et intime (comme une maison par exemple).Ensuite, douillet devient une affaire de perception et décrit ce qui est vécu comme apportant du confort, du bien-être et du calme (on peut penser à une vie douillette). Le terme passe de la perception et de la sensation au corps lui-même : à la fois pour raconter les chairs tendres (le cou douillet et potelé des nouveau-nés) et l’extrême sensibilité…

  • Déracinée
    Lectures

    Déracinée, Soledad et sa famille d’accueil, Tiffanie Vande Ghinste.

    Editions La Boite à Bulles La narratrice reçoit un appel de sa mère : sa sœur, suite à une décision de la justice, va repartir chez sa mère biologique. Toute la famille d’accueil en est ébranlée ainsi que la jeune fille en question. Cette situation est une porte d’entrée pour nous inviter à découvrir les enjeux et les réalités d’une famille d’accueil en Belgique.J’ai énormément aimé les dessins solaires de l’auteure qui montre avec délicatesse toute la palette des émotions ressenties et la richesse de cette famille particulière.

  • Au nom des miens
    Lectures

    Au nom des miens, Nina Wähä.

    Traduit du suédois par Anna Postel.Editions Robert Laffont “Une vie se dessine si clairement a posteriori. Lorsqu’on la vit, lorsqu’on est emporté dans son tourbillon, on a l’impression que les choses, les événements, les mots, les actes, se déroulent l’un après l’autre ou en parallèle, et il est difficile de comprendre les liens de cause à effet. Mais ce qui est pénible aujourd’hui sera bientôt du passé, un passé lointain qui ne fait plus souffrir, que l’on remarque à peine, et c’est à ce moment-là, lorsqu’on ne se trouve plus au début, ni même au milieu, que l’on perçoit les liens entre toutes choses. Comment un événement qui semblait tenir…

  • Capilotade
    Les doux mots du dimanche

    Capilotade

    Un doux mot du dimanche sous la pluie aujourd’hui … avec un terme qu’on utilise peu alors qu’il est plein de ressources : capilotade. A l’origine, une capilotade c’est un ragoût fait avec les restes de volailles ou de viandes déjà cuites, une sorte de plat de reste accommodés parfait pour un dimanche soir sans effort en quelque sorte…Par analogie, une capilotade est quelque chose qui a été mis en morceaux de façon un peu rapide et qui peut sembler peu attrayante.Par extension, mettre quelque chose ou quelqu’un en capilotade c’est le mettre en pièce, le blesser, le rouer de coups : on peut mettre en capilotade son ennemi, avoir les…

  • Lectures

    L’oiseau moqueur, Walter Tevis.

    Traduit de l’anglais par Michel Lederer.Editions Gallmeister “C’est arrivé le plus simplement du monde. Je me suis contenté d’ouvrir l’une des centaines de portes de l’immense couloir en acier inoxydable où se trouve mon bureau, et là, au centre d’une petite pièce nue, dans une vitrine, il y avait ce gros livre. J’ai soulevé le couvercle de la vitrine, qui était recouvert d’une épaisse couche de poussière, et j’ai pris le livre. Il était lourd et ses pages étaient jaunes, craquantes au toucher. Le livre s’appelle Dictionnaire. Il contient une forêt de mots.“ En quelques mots : Dans un monde piloté par des robots, les humains ont peu à peu…

  • Le visage de paille
    Lectures

    Le visage de paille, Abigail Padgett.

    Traduit de l’anglais par Danièle et Pierre Bondil.Editions Rivages “La décision d’écouter devait être prise en toute conscience. Avec un cerveau toujours occupé à scruter l’environnement extérieur, et sa propre réserve d’images en quête de stimulation constante, même dans des périodes de calme relatif comme celle-ci, il était trop facile de saisir les subtilités qui s’enchaînaient, et rien d’autres; trop facile de ne percevoir qu’une atmosphère puis de passer à autre chose.“ Une petite fille de 3 ans meurt des suites d’un viol. Sur son ventre un dessin : le visage de paille du titre. Par réflexe, la police et les services sociaux s’apprêtent à arrêter son beau-père. Il est…

  • Danseurs sur le rivage
    Lectures

    Danseurs sur le rivage, William Melvin Kelley.

    Traduit de l’anglais par Michelle Herpe-Voslinsky.Editions La Croisée Ce recueil de nouvelles brosse de grands moments de vie de deux familles afro américaines dans les années 60. A cette période, la ségrégation est sensée être abolie mais elle habite encore toutes les habitudes et les modes de pensée des Blancs et des Noirs. Chacun de ces récits rapporte, par le point de vue de personnages et narrateurs Noirs, le trouble de cet entre-deux dont les effets vont durer. Chaque texte observe un moment critique où le comportement du ou des personnages principaux va déterminer la tournure que prendront certaines relations. En partant de situations très concrètes dans lequel l’auteur plonge…