• Qui t'aime ainsi
    Lectures

    Qui t’aime ainsi, Edith Bruck.

    Qui t’aime ainsi, Edith Bruck.Traduit de l’italien par Patricia Amardeil.Editions Points Ce livre est le témoignage de l’auteure, juive hongroise, déportée à l’âge de 12 ans avec sa famille vers Auschwitz.Elle raconte d’abord son enfance dans une famille extrêmement pauvre et l’antisémitisme niché dans la culture hongroise puis violemment réactivé par l’arrivée des Allemands.Ensuite c’est la déportation, l’arrachement aux parents devant Auschwitz, la chance de rester à deux sœurs pour affronter les horreurs du camps, les transferts à marche forcée, l’incroyable survie.Enfin, c’est le retour au monde. Un retour tout aussi violent pour une qui a un besoin essentiel de famille tout en ne pouvant rester en place, un besoin…

  • Ces hommes qui m'expliquent la vie
    Lectures

    Ces hommes qui m’expliquent la vie, Rebecca Solnit.

    Traduit de l’anglais par Céline Leroy @celine2405Editions de l’Olivier “Pour moi, s’il y a raison d’espérer, c’est tout simplement parce que nous ne savons pas ce que l’avenir nous réserve, et que l’improbable et l’inimaginable s’immiscent régulièrement dans nos vies.” Ce recueil compile plusieurs articles que l’activiste, écrivaine et essayiste a dédié à l’analyse du silence que la société patriarcale impose aux femmes.Des tonnes d’idées passionnantes qui sont pour la plupart maintenant rentrées dans la conversation si vous vous intéressez au sujet :• Réflexion sur le mythe de Cassandre, femme condamnée à prédire l’avenir avec justesse sans jamais être écoutée (et ce après qu’elle ait refusé les avances d’Apollon) qui devient…

  • Qui a peur des vieilles
    Lectures

    Qui a peur des vieilles ? Marie Charrel.

    Editions Les Pérégrines Entre essai et collections de témoignages, ce livre expose comment les vieux et tout particulièrement les vieilles sont mises à l’écart tant de façon physique que de façon psychologique.C’est un peu l’histoire de la double peine. Les femmes étant déjà maintenues par la logique patriarcale dans des espaces mentaux et physiques limités, les femmes âgées voient leur liberté d’expression et de mouvement encore plus réduites. Une parole moins écoutée car soupçonnée de sénilité, un corps mis à l’écart car “périmé” en termes de fertilité… pas très réjouissant.C’est d’autant plus rageant que les quelques témoignages rassemblés disent bien l’énergie, la créativité et la réflexion que lesdites vieilles peuvent…

  • Lâchez-nous l'utérus
    Lectures

    Lâchez-nous l’utérus, en finir avec la charge maternelle, Fiona Schmidt.

    Hachette Essayer de comprendre la complexité des injonctions faites aux femmes est une tâche ardue et qui semble infinie… Cet essai choisit l’angle de la pression à devenir mère pour décortiquer les attentes contradictoires que la société occidentale impose aux femmes.Vous ne voulez pas d’enfant ? Vous allez sûrement changer d’avis ou bien vous reniez votre “être profond”… Vous ne pouvez pas en avoir ? Vous êtes certainement défaillante ou incomplète… Vous en voulez ? Attention à ne pas les faire trop tôt ni trop tard… Vous en avez ? Vous êtes certainement en train de rater leur éducation car vous ne faites pas assez pour eux ou bien de…

  • Permaculture
    Lectures

    Permaculture dans mon jardin

    C’est l’hiver, le temps parfait pour penser au jardin du printemps ! 😊Même lorsqu’il était pour moi d’intérieur ou sur un balcon, j’ai toujours aimé l’imaginer et le rêver au chaud sur mon canapé en regardant le froid dehors. Alors, comme chaque année, je me plonge dans quelques livres pour apprendre de nouvelles choses et essayer de rendre mon jardin plus agréable encore que l’année précédente.Je ne connais rien du tout à la permaculture … du coup j’ai fait une razzia à la médiathèque et je pioche dans ces différents bouquins.On verra bien ce que je serai en mesure d’appliquer ensuite entre mes désirs et ma réalité. Sur la photo…

  • L'inconnu de la Poste
    Lectures

    L’inconnu de la poste, Florence Aubenas.

    Editions de l’Olivier “Une instruction judiciaire ressemble à une dévastation.” Florence Aubenas a mené 7 ans d’enquête pour raconter et éclairer un fait-divers criminel : l’assassinat brutal d’une postière dans l’Ain. Qui est le tueur, l’inconnu de la Poste ? Premier suspect mais rapidement innocenté : l’ex-mari. Deuxième suspect : un acteur égaré, ancien enfant de la DDASS, au parcours de vie aussi violent que bohème.La journaliste raconte, sans volonté de résoudre ni de simplifier, la vie dans ce village perdu, l’industrie du plastique qui mange la vie agricole, la pauvreté, la solitude et la générosité… Je suis restée un peu perplexe face à cette lecture.Le ton journalistique est parfait…

  • Petit manuel antiraciste et féministe
    Lectures

    Petit manuel antiraciste et féministe, Djamila Ribeiro.

    Traduit du brésilien et publié par Editions Paula Anacaona “Le silence rend l’individu éthiquement et politiquement responsable de la perpétuation du racisme. Le changement dans la société ne se fera pas uniquement avec des dénonciations, ou avec la répudiation morale du racisme : il dépend, avant tout, de postures à prendre et de l’adoption de pratiques antiracistes. “ Dans ce court texte très pédagogique l’auteure, philosophe et féministe brésilienne, propose un “cadrage méthodologique” pour que chacun puisse entamer sa réflexion sur l’antiracisme et le féminisme et se donner les moyens d’agir. Interroger les récits de sa société pour en comprendre les biais historiques, enquêter sur les points de vue qui sont…

  • Memorial Drive
    Lectures

    Memorial Drive, Natasha Trethewey.

    Traduit de l’anglais par Céline Leroy. @celine2405Editions de l’Olivier “C’est long, trois décennies, pour apprendre à reconnaître les contours de la perte, pour arriver à créer une intimité avec son propre chagrin. On s’y habitue. La plupart du temps, il reste distant, toujours à l’horizon, voguant vers moi avec sa pesante cargaison.“ Lorsque sa mère est assassinée par son ex-mari, un vétéran du Vietnam violent, c’est le monde de l’auteure qui s’effondre. Elle se raccroche alors aux récits de son enfance, à une certaine image de sa mère, se bat avec ses démons et son sentiment de culpabilité et essaie tant bien que mal de mettre de côté tout un pan…

  • L.A. bibliothèque
    Lectures

    L.A. Bibliothèque, Susan Orlean.

    Traduit de l’anglais par Sylvie Schneiter.Editions du Sous-sol Le 29 avril 1986, la bibliothèque centrale de Los Angeles (L.A. bibliothèque) a brûlé pendant plus de sept heures d’affilée. 500 000 livres ont été détruits et plus de 700 000 abîmés. On ne sait toujours pas si l’incendie était criminel ou non.L’auteure part de cet événement très peu médiatisé – arrivé le même jour la catastrophe de Tchernobyl – pour “mener l’enquête”. Elle ne cherche pas tant à démêler ce qui a pu déclencher l’incendie (n’attendez donc pas de suspense véritable dans ces pages) qu’à rendre visible les multitudes de vies qui se croisent dans un tel lieu. Entre déclaration d’amour…

  • Lectures

    Why indigenous literatures matter, Daniel Heath Justice.

    WLU Press “This is a book about stories, and how and why they matter. It’s about the stories we tell, and the stories others tell about us. It’s about how stories can either strengthen, wound or seemingly erase our humanity and shared connections, and how our stories are expressed or repressed, shared or hidden, recognized or dissmissed. Stories are bigger than the texts or the bodies that carry them.” Cet essai propose en quatre grandes questions et de nombreuses propositions une vision passionnante sur les littératures autochtones des Amériques.Comment apprendre à être humain ? Comment se comporter en bons membres de la famille ? Comment devenir de bons ancêtres ?…