• Les doux mots du dimanche

    A califourchon !

    Aujourd’hui pour #lesdouxmotsdudimanche je vous propose une locution dont j’adore la sonorité : “à califourchon”! Être à califourchon sur quelque chose c’est d’abord s’y tenir dans la position de quelqu’un qui monte à cheval, les jambes écartées. Ainsi, les sorcières montent à califourchon sur leur balai…😊Mais être à califourchon sur quelque chose c’est aussi tenir obstinément à quelque chose – être très à cheval sur les bonnes manières par exemple.La locution apparaît dès le XIIIème siècle dans sa première acceptation. Enfin – et c’est le plus charmant, califourchon pouvait également être un substantif décrivant la passion, le hobby de quelqu’un. Même si cette tournure de langue est tout à fait désuète elle…

  • Les doux mots du dimanche

    Scrupule

    Pour bien commencer l’année avec #lesdouxmotsdudimanche je vous propose un mot que j’affectionne tout particulièrement : scrupule. Scrupule, nom masculin décrivant le trouble de conscience qui fait naître le doute sur la conduite à tenir ou sur la valeur morale d’un acte déjà accompli. Par extension ce mot décrit également l’exigence, la délicatesse de conscience qui pousse à agir, à juger avec une extrême rigueur, avec une grande droiture. Le scrupule est donc au cœur de notre conscience et à l’initiative de nos actions les plus exigeantes envers nous-mêmes.J’adore ce mot à cause de son sens, de sa sonorité mais surtout à cause de son origine : en latin, le “scrupulus” c’est…

  • Les doux mots du dimanche

    Résolution

    Afin d’accompagner ce dernier dimanche de 2019 j’ai choisi le mot qui s’impose pour #lesdouxmotsdudimanche : résolution. Résolution, nom féminin, décrivant en premier lieu l’action de désagréger un corps composé en ses éléments constituants. En astronomie, la résolution est le fait de dissocier les étoiles qui composent la nébuleuse, en l’observant à l’aide d’un instrument d’optique suffisamment puissant.Dans le monde des pensées il s’agit de l’action de décomposer, de transformer, de faire aboutir une chose à une autre ou de dissoudre une chose grâce à un enchaînement logique. En mathématique c’est par exemple le fait de résoudre un problème, un questionnement. Et enfin, d’un point de vue moral, il s’agit de l’action…

  • Les doux mots du dimanche

    Attente

    Pour ce dernier dimanche avant Noël j’ai choisi un mot simple et chargé de possibles pour #lesdouxmotsdudimanche : attente. L’attente, nom féminin, décrit en premier lieu l’action de demeurer en un lieu jusqu’à ce que quelqu’un ou quelque chose arrive. Le terme apparait dès le XIème siècle et ce n’est qu’au XVIIIème siècle qu’il prend également le sens d’espoirs ou de prévisions. J’aime ce mot comme une graine qui germe, porteuse de rêves.Il n’est pas forcément dans l’air du temps qui favorise plutôt l’action, la décision, la motivation, la performance… prendre sa vie en main, se réaliser, devenir meilleur(e). Et encore plus maintenant que l’année se termine et que notre environnement nous…

  • Les doux mots du dimanche

    Galopin

    Aujourd’hui, pour #lesdouxmotsdudimanche un mot impertinent, qui claque au vent : galopin.Galopin ! C’est tellement mieux suivi d’un point d’exclamation non ? Galopin, nom masculin, désignant à l’origine un jeune garçon chargé de faire des commissions (et le mot date du XIVème siècle). Celui qu’on envoie donc galoper pour faire une emplette… mais aussi le jeune marmiton en cuisine qui apprend son métier et qu’on imagine courir dans un sens puis dans l’autre à la recherche d’un ustensile ou d’une denrée. Par extension, le galopin désigne le jeune garçon qui court les rues, traîne en chemin et en profite pour faire les quatre cent coups.Et par une aimable surenchère dans l’extension, le…

  • Les doux mots du dimanche

    Réfractaire

    On continue dans un autre genre avec un mot un peu plus contrariant pour #lesdouxmotsdudimanche : réfractaire. Réfractaire, nom masculin, définit l’être humain ou l’animal qui refuse d’obéir, de se soumettre. Les synonymes en sont : insoumis, rebelle. L’antonyme principal : docile. Le mot apparaît en 1546 chez Rabelais et connait un regain en 1792 dans le vocabulaire révolutionnaire. Il raconte celui qui “qui ne se laisse pas appréhender, qu’on ne peut intégrer à un système ». Peu à peu il décrit aussi la personne “insensible, inapte à comprendre ou apprendre”: je connais par exemple des réfractaires aux mathématiques…. De là à dire que celui qui refuse de se soumettre est un c_n…

  • Les doux mots du dimanche

    Mansuétude

    Pour ce premier dimanche de Décembre je vous propose un nouveau mot bienveillant pour #lesdouxmotsdudimanche : mansuétude. La mansuétude, nom féminin, est une qualité : la disposition à pardonner généreusement.Une tendance morale à faire preuve de patience, de douceur et de miséricorde. Qualité divine avant tout, elle peut devenir humaine… voire virer à l’excès et devenir synonyme de faiblesse et d’indulgence excessive ! Son origine étymologique viendrait, par plusieurs détours, de l’adjectif décrivant la qualité d’un animal apprivoisé ( = venant aisément sous la main : manus/main + suescere/coutume) puis par extension la douceur et le calme d’une personne. Ainsi cette disposition à pardonner généreusement viendrait à la fois d’un calme et…

  • Les doux mots du dimanche

    Cacographie

    Aujourd’hui un nouveau mot qui me fait sourire pour #lesdouxmotsdudimanche : cacographie! Ce nom féminin décrit une orthographe incorrecte et par extension une langue contraire aux règles de l’écriture… une sorte de charabia en somme. Cacographie et cacophonie sont donc sœurs, contrevenantes à l’harmonie et au bon goût. Elles inventent leur propre langue, insouciantes ou ignorantes. Pour moi la cacographie est autant source d’agacement que de délices : agacement quand elle me semble provenir d’une forme de paresse que je perçois comme un manque de respect des mots et des personnes; délices quand elle révèle un double sens, un jeu avec le mot et la poésie des erreurs. Allez, je tente une…

  • Les doux mots du dimanche

    Astragale

    Avec cette grisaille j’ai choisi un nouveau mot tout en douceur pour #lesdouxmotsdudimanche : astragale.Un mot dont les sons me font penser aux étoiles et aux rêves. L’astragale, nom masculin, c’est avant tout un os de la cheville qui permet d’articuler la jambe avec le pied : un os déterminant donc pour la marche.Par extension cela a aussi désigné le jeu ancien des osselets et la lecture divinatoire de ces mêmes osselets.Mais les astragales sont également des plantes médicinales de la famille des haricots : on utilise leurs racines depuis l’Antiquité pour stimuler les défenses immunitaires. L’astragale nous permet en substance d’aller de l’avant, de lire les signes que nous envoie l’univers…

  • Les doux mots du dimanche

    Sycophante !

    Un deuxième mot pour #lesdouxmotsdudimanche : sycophante !Je crois que dans ma tête les sonorités de ce mot me faisait imaginer un petit insecte grignoteur de bois… En réalité : sycophante est un nom masculin provenant de la Grèce antique et décrivant un dénonciateur professionnel qui attaquait en justice des personnes riches dans l’espoir d’obtenir une partie de leurs biens si elles étaient condamnées. Au départ, le sycophante dénonçait des voleurs, notamment des personnes qui exportaient des figues qu’elles avaient volé mais cela afin de pouvoir mettre la main sur leur stock. Avec le temps et par extension, un sycophante est devenu un délateur, une personne fourbe et hypocrite. Bref, pas un…